Poules et jardin Feng Shui

Poule rousse

Pâques se profile à l’horizon …

L’occasion de parler d’oeufs, poules, écologie et de rappeler par là même  – si tant est que ce soit necessaire – que toute approche Feng Shui se construit sur le respect et la protection de l’environnement.

Quelques chiffres intéressants : en une année, chacun de nous produit 125 kilos de déchets putrescibles, soit 40 % du poids de notre poubelle. Il s’agit essentiellement de pelures de légumes et de restes de repas.

Pour s’en débarraser tout en respectant l’environnement, il existe bien sûr le compost.

Une autre option, pour le peu que vous disposiez d’un jardin et soyez prêts à investir dans un poulailler et quelques sacs de grains, consiste à adopter deux, voire trois poules, selon l’espace que vous leur allouerez.

Chaque poule consomme environ 150 kilos de déchets organiques par an. En « échange » elle vous offre 200 oeufs, qui plus est de plein air. Vous pouvez même leur redonner les coquilles : elles en raffolent.

Dans plusieurs régions (notamment en Pays de Loire et en Alsace) certaines communes ont proposé à leurs habitants d’adopter deux de ces volatiles pendant au moins deux ans. Deux poules, un poulailler à monter et un kit de recyclage sont alors offerts aux familles avec jardin. L’expérience s’étend maintenant à la région parisienne, notamment en Seine et Marne.

Voilà un an que trois de ces locataires, achetées à la ferme, se promenent librement dans mon jardin. En échange d’un mélange de grains, d’un peu d’eau et de nos déchets putrescibles, elles nous donnent chacune un oeuf par jour.

Jamais les chats n’ont osé s’approcher d’elles. Point important : nous n’avons pas de chiens.

Au soir venu, elles retournent d’elles-mêmes dans leur poulailler. Toutes les trois semaines, nous changeons leur paille. C’est tout.

Les contraintes « matérielles » sont d’avoir un jardin clos, un espace pour les abriter la nuit, et un voisin prêt à s’en occuper si vous partez plusieurs jours.

Quel rapport avec le Feng Shui, me direz-vous ? Bien qu’à première vue, il puisse sembler assez lointain, il est pourtant simple :

Le Feng shui oeuvre sur la complémentarité Homme-Environnement. Limiter l’empreinte écologique de ses déchets, tout en cuisinant soi-même un produit frais, vrai et produit loin de toute chaîne industrielle (donc ni emballage, ni transport) appartient à l’essence du Feng Shui.

Seule contrainte esthétique : le style de votre jardin, bien sûr, que la présence d’un poulailler doit valoriser et non desservir. Nous travaillons sur un espace naturel, une tendance champêtre : les poules lui confèrent une vie, une gaieté, une énergie appréciables.

Poule rousse

Enfin, leur poulailler est-il Feng Shui ?!!  A votre avis …

Bibliographie :

J’élève des poules dans mon jardin, de Michel Audureau, Editions Ulmer : tous les conseils donnés sont bio.

3 réflexions au sujet de « Poules et jardin Feng Shui »

  1. Bonjour, j’aimerais avoir votre avis. j’ai mis un petit poulailler pour 4 poules pondeuses dans mon jardin de 70 m². Le poulailler est situé sur le côté SUD et le parcours grillagé, côté Sud ouest et Ouest du jardin. Depuis que j’ai mis ce poulailler, j’ai des pertes financières et des crédits qui s’allongent à ne pas en finir….Bref, pensez-vous que je devrais enlever ce poulailler? Merci de vos conseils.

    • Bonjour Mayli
      Merci de votre passage et de l’intérêt que vous portez au Feng Shui.
      Vous vous interrogez donc sur les incidences de l’emplacement d’un poulailler dans un jardin Feng Shui.
      Avant que de répondre à la question de la zone Sud, et de vous donner mon avis sur un éventuel déplacement du poulailler, quelques informations me sont nécessaires.

      En Feng Shui :
      il serait bon de savoir de quelle façon ont été déterminés :
      – l’orientation cardinale de votre jardin
      – son centre
      – chacun des secteurs du jardin

      S’agit-il de votre jardin principal ? Ou avez-vous également, à un autre endroit de votre terrain : un jardin d’entrée, une terrasse, une allée …

      En géobiologie :
      Y a-t-il eu au préalable recherche des zones de ressourcement, des zones neutres ou défavorables ?

      Quant à vos poules :
      La façade du poulailler est-elle orientée Est (les poules aiment dormir face au levant) ? Celui-ci est-il abrité des courants d’air, de la pluie, du soleil excessif …( Si vous habitez dans une région ensoleillée, elles risquent de souffrir cet été …)

      Très cordialement

      La Porte Lune

      • Bonjour Porte Lune,
        Je vous remercie de votre réponse, c’est un seul jardin de 70m² qui est de forme rectangulaire. Le poulailler est situé en plein zone secteur Sud (point cardinale) et un petit parcours grillagé sur tout le secteur SUD Ouest et Ouest. Je n’ais pas fais de recherche géobiologique. J’ habite au sud sur la côte d’Azur. Depuis mon dernier message, j’ai pris la décision de déplacer mon petit poulailler. Je l’ai installé en plein dans la zone Ouest et le parcours est déplacé sur la zone Nord Ouest. Voilà, j’espère que j’aurais de bonne ondes…sinon, j’envisage vraiment de tout débarrasser. Je pense et j’ai peur que les fientes, les odeurs, les mouches et la nourriture dispersée par les poules apportent de mauvaises ondes et que cela soient néfastes pour mes finances. Merci à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.