Une année de Méditation

Asseyez-vous paisiblement et dégagez-vous des activités courantes.

Prenez l’énergie de la terre, acceptez le pouvoir du ciel.

Fertilisez la graine du dedans ;

Laissez-la devenir une fleur de pure lumière (…) 

Pierre des fées

Pierre des fées
La Porte Lune

Vos derniers vestiges se consument dans un océan d’infini. 

Vous ne revenez qu’après un temps indéterminé.

Chair, sang, os.

Où êtes-vous allé ? 

Où étiez-vous allé la première fois ?

Où est le torrent ?

il n’a pas disparu ;

Vous vous en êtes seulement rapproché une fois de plus. 

Extrait de la page 167 : « Méditation », in Le tao au jour le jour, 365 médiations taoïstes, Deng Ming -Dao, traduit de l’américain par Marc Surel, Le Livre du Mois. 

 

Relaxation hiver : faire silence

Vent et Eau

Le bruit est l’une des premières nuisances que nous subissons. S’il fatigue nos oreilles, il est bon de savoir qu’il afflige également tout le corps.

Ainsi, fortement incessant, le bruit s’attaque à nos nerfs et nuit à notre repos physique et psychologique.

Qu’il s’agisse de travaux, de la circulation, de la musique que l’on nous passe en boucle dans les grands magasins … quelle que soit son intensité, ce bruit-là est une source de fatigue, d’autant plus grande que nous la subissons.

En cette période hivernale, liée au méridien Rein (lequel, en énergétique chinoise, s’ouvre à l’oreille) nous devrions être particulièrement vigilants aux excès sonores. Si l’on nous rebat les oreilles depuis quelques jours de la nécessité de « détoxifier » notre organisme après d’inévitables agapes de fin d’année, aucun journal ne précise qu’une cure détox peut et doit également passer par un retour au silence, le vrai, celui des plaines hivernales balayées par la neige, celui des bruits sourds, étouffés : celui de l’hiver.

Coupez-vous du monde quelques minutes par jour, dans la nature, un parc, ou dans un lieu de silence

Isolez-vous, « faites retraite » 

Ce silence retrouvé, et souvent inhabituel, apaise l’Esprit et le Corps. Une pause méditative après le rush des fêtes, pour mieux préparer le retour du printemps. Celui-ci pointera le bout de son nez en février, selon le calendrier solaire chinois. Plus précisément le 4.

Nous aurons bientôt l’occasion, calendrier Feng Shui oblige, d’en parler à nouveau.